Cynips du châtaignier

Cynips du châtaignier
Cynips du châtaignier

Pour une fois ce n’est pas l’abeille qui est visée directement par un parasite, mais l’arrivée de ce parasite risque d’avoir de graves répercutions sur ceux qui produisent du miel de châtaignier. Ils  risquent de voir leur production réduite fortement par l’arrivée et l’extension de ce parasite dans nos régions.

Suite à la réunion de cet après midi 16 décembre 2014 à Bosdarros sur le Cynips du châtaignier qui progresse dans notre département il faut retenir qu’un organisme est créé au niveau régional pour regrouper les professions touchées par ce parasite : c’est le FREDON Aquitaine.
Il regroupe des représentants des sylviculteurs, des apiculteurs (par l’ADAAQ), des castanéiculteurs, et des parcs et jardins.
La seule lutte possible contre ce parasite se fait actuellement par l’introduction d’un prédateur de ce parasite le TORYMUS SYNENSIS.
D’après les observations faites, les secteurs de Pau et Bayonne sont touchés dans le département, mais la progression serait exponentielle. Il convient donc d’agir vite. Si vous avez constaté la présence de ce parasite du châtaignier dans vos secteurs vous pouvez demander à participer au prochain lâcher de Torymus Synensis. Toutefois le lâcher de ce prédateur a un coût et ne doit être effectué que si la présence de Cynips est réelle car en l’absence de Cynips le prédateur ne peut pas se nourrir et meurt et le lâcher ne sert à rien.

Sachant qu’un lâcher coûtera à celui qui veut protéger sa zone de châtaigniers entre 300 et 350€.

Si vous voulez participer au prochain lâcher du prédateur qui aura lieu au printemps 2017 à partir du 15 mars, il faut contacter le syndicat abeille des gaves et nives ou directement :
Miren Pedehontaa-Hiaa
par téléphone 05 58 85 45 48
ou courriel miren.pedehontaa@adaaq.itsap.asso.fr

Et ceci avant le 29 décembre.
Des demandes de subventions sont déja en cours mais si on attend le résultat le Cynips installé !

Une info supplémentaire pourra être donnée au cours de l’AG de l’Abeille des Gaves et Nives qui aura lieu en février, mais ce ne sera que de l’information car il sera trop tard pour commander le traitement de 2017.

Pour plus de renseignements sur ce parasite on peut voir les liens suivants :

http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i134belrose.pdf

http://www.fredon-corse.com/ravageurs/cynips-du-chataignier.htm

Retour sur les traitements de 2016 :

35 apiculteurs, professionnels et de loisir, ont participé à cette campagne de lutte en 2016.    57 lâchers d’auxiliaires ont ainsi été effectués dans des bassins de production de miel de châtaignier déjà très impactés par le ravageur. La répartition homogène des lâchers, une application rigoureuse du protocole de suivi et des conditions météorologiques favorables nous laisse espérer une bonne réussite de ces lâchers. Dans les années à venir, un suivi devra toutefois être réalisé pour confirmer la bonne implantation des auxiliaires dans le milieu.
On sait aujourd’hui que le ravageur est présent dans l’ensemble des départements de la région et que sa présence impacte fortement la miellée. A ce jour, la lutte biologique par lâcher de Torymus sinensis est la seule méthode connue comme efficace pour lutter contre ce ravageur, avec des exemples très encourageants de lutte réussie comme dans le piémont italien. L’ADAAQ souhaite donc renouveler cette opération en 2017.
————————————-

Laisser un commentaire